solex
Crédits : Twenty20

En fouillant un peu dans votre grange, dans votre garage ou dans votre grenier, vous avez fait des petites retrouvailles ? Vous êtes tombé sur un vieux Solex de votre grand-père. Tout un souvenir surgit. Charmé par sa beauté, vous êtes décidé à le restaurer sans vraiment savoir comment y parvenir. C’est une excellente idée d’ailleurs, c’est la tendance du moment. Même si votre vélosolex est rouillé et plein de poussière, on vous aide afin de le restaurer convenablement.

L’état du Solex

Avant de faire quoi que ce soit, vérifiez d’abord l’état en général de votre Solex. Enlevez les caoutchoucs de fixation du cache-volant magnétique qui se trouve à gauche du moteur, et tournez le volant à la main pour voir si le moteur solex n’est pas bloqué. Si vous constatez une résistance souple au même endroit de la rotation, c’est bon signe, ça veut dire qu’il y a de la compression et que le piston fait bien encore son travail. Vous devrez entendre à chaque dépassement du point de résistance un petit pop. Maintenant, ouvrez la boîte à outils à l’arrière du porte-bagage pour voir une clé plate de 9 et une clé à bougie, et servez-vous de ces dernières afin de défaire le filtre à air et la bougie jointe à un fil d’allumage. Ensuite, placez cette dernière sur la culasse, et faites tourner le volant à la main pour voir s’il y a une étincelle qui bondit entre les électrodes. Si votre Solex est encore en bon état suivant ces vérifications, vous pourrez procéder à sa restauration. Vous n’aurez aucun mal à trouver des pièces solex.

La restauration proprement dite

La première chose à faire est de nettoyer votre vélo pour retirer les saletés et la poussière. Commencez par vider l’essence dans le réservoir, la pompe et la cuve de carburateur, n’oubliez pas les canalisations, et changez les joints et la durit si nécessaire. Après, remplacez la bougie, les vis platinées et les patins de frein. Vous trouverez le volant magnétique après avoir retiré le cache soutenu par 2 caoutchoucs. Le réglage des vis platinées et le nettoyage des contacts ne demandent aucun démontage. Ensuite, accédez à la pompe à essence en déboîtant le capot central et le phare incorporé, et testez sa puissance, notamment la souplesse de la membrane. Il est possible qu’un trop long contact avec le carburant ait durci la matière et l’ait empêché de travailler correctement. Ensuite, dévissez le carter du filtre à air couvrant le haut du cylindre en employant une clé à œil de 9, et nettoyez au pinceau dans un sceau rempli de gasoil. C’est maintenant le moment de régler le frein avant de type à étrier. C’est sans outillage, il faut tourner la molette à l’arrière de la fourche et de tendre le câble du frein à tambour au dos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.