Comment mettre fin aux troubles digestifs du quotidien ?

Brûlures d’estomac inconfortables, côlon irritable, diarrhée, douleurs abdominales ou ballonnements récurrents… les troubles digestifs figurent parmi les motifs de plainte et de consultation les plus courantes. Et les causes sont nombreuses. Ces inconforts sont souvent liés au mode de vie, aux aliments que nous ingérons ou au stress. Les personnes sujettes à ces troubles digestifs doivent agir en conséquence et prendre les mesures adéquates. Peut-être il vous faudra changer votre alimentation ou alors envisager un traitement pour prévenir et régler vos problèmes de digestion. Voici en tout cas quelques conseils et solutions naturelles pour vous aider.

Cinq étapes simples qui peuvent aider à garder votre intestin heureux

Mangez de la nourriture saine

Nous ne faisons peut-être pas assez attention, mais très souvent nos repas sont riches en gras, accompagnés de boissons sucrées, sinon très copieux. Et cela ne nous aide pas forcément ! C’est pourquoi il faut commencer par changer de régime alimentaire. Un régime de style méditerranéen, riche en fruits, légumes, légumineuses, poisson et produits laitiers, fournit tous les éléments essentiels pour une bonne mastication et une meilleure digestion. L’huile d’olive, qui est une composante importante de ce régime, contient en outre des polyphénols antioxydants qui aident à contrôler l’inflammation. Un régime méditerranéen est également faible en sucres ajoutés et en aliments transformés, deux facteurs importants pour garder un intestin sain et éviter les troubles digestifs.

Faut-il faire le plein de fibres ?

Le transit est sensible. Un simple changement alimentaire peut tout dérégler. On peut alors se retrouver soit constipé soit avec une diarrhée.

La constipation survient lorsque la nourriture se déplace trop lentement dans le gros intestin, entraînant des matières fécales dures et difficiles à passer. Consommer plus de fibres aide à absorber l’eau, ramollissant les selles pour qu’elles passent aisément.

La diarrhée, quant à elle, survient lorsque la nourriture non digérée se déplace trop rapidement, avant que les intestins n’aient le temps d’absorber l’eau, entraînant des selles molles. Dans certains cas, consommer des fibres n’aide pas. Et dans d’autres, ils ont la capacité à absorber l’eau, ce qui aide à gonfler le contenu des gros intestins et lier les aliments indigestes ensemble. Attention tout de même à la déshydratation !

Restez hydraté

Eh oui, l’eau est importante pour la digestion des aliments solides et l’absorption correcte des nutriments. Sans eau, les performances de tout le corps diminuent ; déshydratation, diminution de la pression artérielle et occlusion intestinale s’en suivent. Par ailleurs, sans apport hydrique adéquat, les fibres seront moins efficaces et peuvent produire l’effet inverse et causer plus d’inconforts et de douleurs digestives, voire de la constipation.

Gérez les tensions du quotidien

On ne l’envisage pas assez, mais le stress est un syndrome à prendre en compte. En effet, les tensions peuvent provoquer toute une panoplie de problèmes gastro-intestinaux, notamment des crampes, des ballonnements, une inflammation, des reflux, des nausées et une perte d’appétit. Une partie importante de la réduction des tensions peut être assurée par l’auto-prise en charge. Pour cela, il existe de nombreux moyens psychologiques et physiques : prévoir des temps d’arrêt pour libérer votre esprit, réserver du temps pour les loisirs, parler des choses qui vous dérangent mais surtout, identifier la cause de votre stress, ou du moins la réduire sont des solutions envisageables pour diminuer les conséquences sur la santé digestive.

Restez actif

En plus du stress et d’une alimentation malsaine, un mode de vie sédentaire peut entraîner plusieurs types de troubles digestifs, tels que la constipation et les ballonnements. Donc pour vous éviter les laxatifs, essayez la solution naturelle : la pratique d’une activité physique ! Elle va vous aider à maintenir un poids santé, une chose qui peut affecter la digestion. Elle permet aussi à votre corps d’absorber les nutriments plus efficacement. En outre, l’activité physique augmente le flux sanguin vers tous vos muscles, ce qui maintient les muscles du système digestif en mouvement, permettant ainsi à la nourriture de le traverser beaucoup plus rapidement, même lorsque vous vous reposez.

Incorporez des nutriments qui soutiennent l’intestin

Pensez aux probiotiques

Un déséquilibre dans la flore intestinale signifie qu’il y a trop de mauvaises bactéries et pas assez de bonnes bactéries. Cela peut se produire en raison d’une maladie, de médicaments tels que des antibiotiques ou d’une mauvaise alimentation. Les symptômes peuvent inclure des problèmes digestifs comme la constipation ou la diarrhée. Les probiotiques peuvent restaurer ce déséquilibre en rétablissant l’équilibre naturel des bactéries intestinales. Ce sont des micro-organismes vivants qui sont présents naturellement dans certains produits comme le yaourt ainsi que des suppléments qui se présentent sous forme de pilules, de capsules, de poudres et de liquide.

Essayez les compléments alimentaires

Si vous ne parvenez pas à mettre en place un régime sain pour éliminer ou réduire les maux de ventre, vous pouvez faire appel aux compléments alimentaires. Par exemple, la bromélaïne est une enzyme extraite de la tige d’ananas. Elle est connue pour faciliter la digestion et la dégradation des protéines grâce à ses deux principes actifs ; les protéinases et les protéases. Elle facilite essentiellement l’absorption des nutriments et même des médicaments. La bromélaïne diminue en outre l’inflammation colique et réduit la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires qui endommagent la muqueuse intestinale. Elle est de ce fait bénéfique pour les personnes présentant une maladie inflammatoire de l’intestin comme la constipation, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, la dyspepsie, les brûlures d’estomac ou la diarrhée.

Si vous êtes allergique à l’ananas, vous pouvez essayer le chardon-marie pour lutter contre les troubles digestifs et hépatiques. Il s’agit d’un allié non seulement pour le foie, mais il aide également contre les désagréments intestinaux.

Vous savez désormais ce que vous pouvez faire pour apaiser vos troubles digestifs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.