opco
Crédits : Pixabay

Anciennement OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), les OPCO travaillent pour le compte des entreprises de moins de 50 employés et des salariés. Ce sont des opérateurs de compétences, des organismes agréés par l’État. Ils aident les entreprises à favoriser l’évolution professionnelle de leurs employés grâce à de formations continues. Grâce à ces dernières, les professionnels pourront mieux vivre les changements économiques, technologiques et environnementaux dans leur domaine d’activité.

C’est quoi exactement les OPCO ?

C’était le 1er avril 2019, après la loi du 5 septembre 2018 sur la réforme de la formation professionnelle que les opco (OPérateurs de COmpétences) ont été mis en place. Ce sont des organismes agréés par l’État qui s’occupent de l’accompagnement professionnel. Concrètement, ils financent l’apprentissage, aident les branches professionnelles à établir leurs certifications professionnelles et guident les PME dans la détermination de leurs besoins en formation. Les conseils d’administration des OPCO comprennent des représentants des employeurs et des salariés, mais il faut considérer de la pluralité des branches professionnelles affiliées. Pour information, il y a 11 opérateurs de compétences agréés par l’Etat (AFDAS, ATLAS, Uniformation, AKTO, OCAPIAT, OPCO 2l, OPCO Mobilités, OPCO Construction, OPCO Santé, OPCO Commerce et OPCO Entreprises de proximité). Chacun rassemble de nombreuses branches professionnelles, le but est d’avoir entre elles une logique de filières et une cohérence de métier, de compétences, d’enjeux, de formations, de mobilité, de service de proximité et de besoins des entreprises.

Les différentes missions des OPCO

OPCO
Crédits : Pixabay

Les OPCO assurent différentes missions. Ils se chargent du financement des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation, et ils apportent un soutien technique aux branches professionnelles pour l’établissement de la GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences). Mais encore, ils déterminent les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissages de professionnalisation. Également, ils fournissent de l’aide pour les branches afin qu’elles mènent bien leur mission de certification grâce à la mise en place des référentiels de certification décrivant de manière précise les capacités, les compétences et les savoirs imposés pour l’obtention de la certification ciblée. Précisons aussi que ces opérateurs de compétences assurent un service de proximité aux PME et aux TPE pour l’amélioration des informations et pour l’accès à la formation professionnelle tout en les accompagnant dans l’analyse et dans la définition de leurs besoins.

Toutes les formations financées par les OPCO

Tous les OPCO financent la formation en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage). Ils prennent en charge la partie des dépenses dans le cadre du dispositif Pro-A simplifiant la reconversion ou l’évolution professionnelle après l’entrée en vigueur de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Ils financent le plan de développement de compétences (frais de déplacement, pédagogiques, d’hébergement, de maintien de la rémunération des employés et de restauration). Ce sont des acteurs incontournables quand il s’agit de formations professionnelles, car ils participent de façon active à leur financement tout comme le dispositif CPF (Compte Personnel de Formation). À noter que pour les entreprises de plus de 50 salariés, elles peuvent profiter d’un cofinancement dans le cadre de projets en particulier. Quoi qu’il en soit, toutes les entreprises doivent se rendre chez leur OPCO de référence afin de savoir les conditions de prise en charge ainsi que les modalités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.